Grand Cru Frankstein, Riesling 2016 – Coup de coeur du Figaro

Riesling Grand Cru Frankstein 2016 – Coup de coeur du Figaro

Comme vous le savez sans doute, le terroir de Dambach-la-Ville est souvent associé au Grand Cru Frankstein. Les cépages nobles s’expriment merveilleusement sur ce terroir:

  • Le Riesling s’exprime tout en finesse. Il développe des arômes floraux : fleurs de sureau, d’acacia ou d’amandier. En bouche, il révèle des arômes raffinés de bourgeon de cassis et de menthe fraîche. Les vins sont droits, purs, à la minéralité salivante et cristalline.
  • Le Gewurztraminer est ici très aérien. Il présente au nez des arômes de poire et d’ananas. En bouche on retrouve des arômes épicés de cardamome, de safran, d’amande grillée. Même à des niveaux de maturité élevés, ce cépage garde une fraîcheur exceptionnelle, portée par des notes mentholés. L’acidité fraîche et ascendante du vin rappelle la vérité du terroir. Après quelques années de garde, les arômes de rose ancienne de sa prime jeunesse cèdent la place à des arômes de résine et de miel de sapin.
  • Le Pinot Gris du Frankstein se caractérise par son équilibre gastronomique. Il porte le terroir au travers de sa finesse et de ses arômes mentholés. Les arômes fumés typiques du cépage laissent ici la place à des notes florales aériennes d’une pureté exceptionnelle.
  • Le Muscat dévoile un fruité croquant et de jolis arômes floraux. Il s’exprime lui aussi dans la dentelle avec des notes mentholées typiques du Grand Cru.

Composé de quatre coteaux exposés sud/sud-est, notre Grand Cru bénéficie d’une situation exceptionnelle autour d’une arène granitique à deux micas. La roche dure se désagrège facilement pour prendre la forme d’un sable grossier, apportant aux vins une minéralité et salinité typique et remarquable.

La journaliste Valérie Faust du journal « Le Figaro » attribue un coup de coeur à notre Riesling Grand Cru Frankstein 2016 dans la rubrique vins du 8 février 2019.

 » L’exposition exceptionnelle en coteau sud – sud/est et le sol granitique qui accumule la chaleur pendant la journée pour la rétrocéder la nuit, racontent en partie la superbe complexité aromatique de ce vin marqué par les agrumes. Le talent du vigneron fait le reste.
La richesse et la maturité en bouche, contrebalancées par la fraîcheur et l’acidité vivifiante, contribuent à l’équilibre de cet Alsace doré. Rond, racé, suave, ciselé, il ne titre que 12,5% et se gardera plus de dix ans. »

Encore une belle mise en avant du vignoble de Dambach la Ville!

0